Servier et Galapagos s’associent pour le développement de traitements innovants en cancérologie

Paris, France et Malines, Belgique ; 3 octobre 2011 – Servier et Galapagos NV ont annoncé avoir conclu un partenariat sur plusieurs années pour développer de nouveaux traitements anticancéreux.

L’alliance repose sur de nouvelles cibles en cancérologie provenant soit de Galapagos soit de Servier. Galapagos est une entreprise de biotechnologie européenne spécialisée dans la découverte et le développement de molécules aux modes d’actions innovants. Galapagos sera responsable de la recherche et du développement préclinique de nouveaux médicaments candidats contre ces cibles. Servier aura l’exclusivité de licence pour chaque traitement, dès que Galapagos aura achevé le développement préclinique. Pour chaque option, Servier sera responsable du développement clinique, de l’enregistrement et de la commercialisation ultérieurs. Galapagos conserve l’exclusivité des droits pour le développement clinique, l’enregistrement et la commercialisation aux États-Unis.

Selon les termes de l’accord, Servier versera 2 millions d’euros à Galapagos pour l’accès à sa recherche. Galapagos recevra également des paiements à chaque étape du développement, pouvant atteindre 260 millions d’euros en plus des royalties sur la commercialisation des produits par Servier.

« Galapagos continue à offrir le type d’innovation que les laboratoires pharmaceutiques basées sur la recherche sollicitent pour compléter leur portefeuille. Dans cette nouvelle alliance, Servier et Galapagos unissent leurs objectifs en cancérologie ainsi que leur connaissance sur la découverte des médicaments anticancéreux. » a déclaré Onno van de Stolpe, Président Directeur Général de Galapagos

« Étant donné les progrès déjà accomplis dans notre collaboration contre l’arthrose, nous sommes convaincus de la capacité de Galapagos à découvrir des médicaments anticancéreux innovants basés sur de nouvelles cibles. Cette alliance complète notre portefeuille très novateur contre le cancer et correspond à la volonté de Servier de développer de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies encore incurables. » a déclaré Emmanuel Canet, directeur de la R&D chez Servier.

Stéphane Depil, MD, PhD, responsable de la R&D en cancérologie chez Servier a dit : « C’est avec plaisir que nous commençons cette collaboration en cancérologie avec Galapagos. L’association de nos savoir-faire permettra le développement accéléré de nouveaux médicaments contre des cibles innovantes, certaines d’entre elles venant directement de notre recherche prospective. »