Servier et Miragen signent un accord pour la Recherche, le Développement et la Commercialisation de médicaments à visée cardiovasculaire ciblant les micro-ARN.

SURESNES, France, et BOULDER, Colorado, 20 octobre 2011 – Servier et Miragen Therapeutics, Inc., entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le stade préclinique de produits innovants ciblant les microARN (miARN) pour le traitement des maladies cardiovasculaires et musculaires, ont annoncé un accord de recherche, de développement et de commercialisation de médicaments candidats issus de deux programmes phare de Miragen (miR-208 et mirR-15/195). L’accord porte également sur une cible thérapeutique cardiovasculaire supplémentaire restant à déterminer. Ce partenariat confère les droits mondiaux à Servier, à l’exclusion des États-Unis et du Japon.

Selon les termes de l’accord, Miragen va recevoir un paiement initial, un financement de la recherche, et éventuellement des paiements pour des jalons de développement, ainsi que des redevances sur les ventes, en fonction du succès des résultats de la collaboration. La collaboration entre Miragen et Servier portera sur l’effort de recherche et de développement. Servier prendra seul en charge l’ensemble des coûts associés au développement, à l’obtention des autorisations réglementaires et à la commercialisation des trois médicaments candidats au plan mondial, à l’exclusion des États-Unis et du Japon. Miragen conserve tous les droits aux États-Unis et au Japon, ainsi que l’option de cofinancer tout programme de Phase III, dans l’éventualité ou Miragen, seul ou en partenariat avec d’autres, chercherait à obtenir des autorisations de mise sur le marché pour n’importe lequel de ces médicaments aux États-Unis et au Japon.

Le Docteur Emmanuel Canet (PhD), Directeur de la Recherche et du Développement Servier, souligne sa « profonde satisfaction au sujet de ce nouveau partenariat, qui prouve une fois de plus notre capacité à explorer des voies thérapeutiques véritablement innovantes pour les patients souffrant de maladies cardiovasculaires, qui représentent encore la cause numéro un de mortalité dans la plus grande partie du monde ».

Selon le Dr Jean-Paul Vilaine, Directeur du Département Cardiovasculaire chez Servier, « de plus en plus de données indiquent que certains micro-ARN sont non seulement des biomarqueurs cardiovasculaires, mais qu’ils jouent en outre un rôle significatif dans la pathogénèse de diverses maladies, de l’insuffisance cardiaque jusqu’à la maladie coronarienne ».

Pour William S. Marshall, PhD, Président Directeur Général de Miragen Therapeutics, Inc., « notre accord avec Servier signifie non seulement la validation de nos programmes phare dans les maladies cardiovasculaires, mais souligne également le potentiel de notre plateforme technologique innovante à délivrer des médicaments candidats de premier plan. Nous sommes ravis de constituer ce partenariat avec Servier, dont le leadership et l’expertise dans le développement des thérapeutiques cardiovasculaires sont réellement impressionnants. En combinant nos forces, nous espérons transformer le potentiel des molécules agissant sur les micro-ARN en médicaments qui changeront la vie des patients amenés à en bénéficier ».

Les programmes phare de Miragen utilisent la Plateforme Technologique LNA « Locked Nucleic Acid » (acide nucléique verrouillé) de Santaris Pharma A/S. En juin 2010, Miragen à obtenu la licence d’utilisation de la Plateforme Technologique LNA brevetée de Santaris Pharma A/S pour identifier et sélectionner les médicaments candidats contre les cibles brevetées micro-ARN de Miragen pour le traitement des maladies cardiovasculaires. Cet accord a été élargi pour permettre à Miragen de développer des objectifs supplémentaires et de fournir à Servier l’accès à la technologie LNA de Santaris Pharma A/S.

« Nous sommes heureux, » indique Søren Tulstrup, Président Directeur Général de Santaris Pharma A/S, « d’élargir notre alliance avec Miragen pour inclure des objectifs cardiovasculaires supplémentaires et de permettre l’accès à la technologie LNA de Santaris Pharma A/S, afin d’aider Servier et Miragen à développer des médicaments basés sur la technologie LNA ciblant les micro-ARN pour le traitement des maladies cardiovasculaires. Cet accord confirme à nouveau le rang de technologie de pointe de premier choix de la Plateforme LNA de Santaris Pharma A/S dans le développement de médicaments ciblant les micro-ARN. »

Cet accord inclut deux des programmes phare de Miragen : le miR-208, qui joue un rôle important dans la pathogénèse et la progression de l’insuffisance cardiaque, et le miR-15/195, impliqué dans la survie et la capacité proliférative des cardiomyocytes. Cet accord inclut également un modulateur de micro-ARN à visée cardiovasculaire supplémentaire qui reste à définir.