Servier a indemnisé, indemnise et indemnisera tous les patients qui ont souffert du Mediator

Suresnes, le 15 mai 2014 - Le Président du Groupe Servier, Olivier Laureau, a rappelé hier, lors d'une rencontre avec des journalistes, que : "Dans le cadre de l'ONIAM (Office National d'Indemnisation des Accidents Médicaux) et des affaires civiles, le groupe a indemnisé, indemnise et indemnisera tous les patients qui ont souffert du produit". 

S'agissant des procès à venir, M. Laureau a indiqué que le Groupe entendait "défendre sa position avec détermination" car il "estime qu'il y a beaucoup d'éléments dans le dossier qui n'ont peut-être pas été dits, entendus, donc on les fera entendre". 

"Malgré des attaques injustes et quelquefois excessives, nous avons toujours eu le plus grand respect pour les patients et pour l'institution judiciaire", a-t-il déclaré. "Nous sommes tous touchés au sein du Groupe par cette affaire", a-t-il ajouté. 

Cette déclaration se situe dans la continuité d’une action d’indemnisation qui a commencé début 2011 avec la proposition par Servier d’un fonds d’indemnisation. Les demandes d'indemnisation sont gérées par l'ONIAM. 8 350 dossiers ont été déposés. L’ONIAM a examiné 2 400 dossiers à ce jour, dont environ 75% n’ont pas été retenus n’étant pas en lien avec une prise du Mediator. Servier a fait une proposition d’indemnisation pour tous les dossiers finalisés qui lui ont été soumis à ce jour par l’ONIAM. Déjà 300 dossiers ont été indemnisés, pour un déficit fonctionnel permanent (DFP) moyen de 5% (rappelons que l’ONIAM indemnise classiquement des DFP à partir de 25%).